• 12 refus de stage en un aprem. trouver une association qui bosse l'été ou un organisme social c'est toujours la galere, surtout dans mon trou perdu.

    j'étais trop démotivée hier soir. en plus de ça j'me suis faite coincer dans le parc par un SDF..

    j'ai bien cru qu'il allait jamais me laisser repartir. grr. je veux bien faire du social mais y'à des limites quand meme !

    toujours à la recherche de stage. très préoccupée. le stage, le fric.

    Encore une déception. ne plus jamais accorder sa confiance à un inconnu de ce genre là, meme si vous le connaissez. ok vous aurez du mal à comprendre..mais je sais de quoi je parle.

    j'ai eu le temps de réfléchir cette nuit. c'est vrai que la nuit porte conseil. elle m'a évité de faire une boulette d'ailleurs.


    votre commentaire
  • tout ceci n'était qu'une mise en scène depuis le début ?


    votre commentaire
  • Seule à être réveillée dans cette foutue barraque.. comme toujours quand je rentre chez mes parents je m'ennuie terriblement et je m'ennuie tellement que ça m'empeche de dormir.

    j'ai zappé les chaines de TPS toute la soirée comme d'habitude en jouant l'éternelle insatisfaite. je regarde le ventilo tourner. je sais que je veux pas aller dans mon lit. ça fait un bye que je n'y dors plus d'ailleurs.. il ne reste rien dans ma chambre à part mon lit, un matelas tout vieux dont les ressorts me rentrent dans les cuisses..et une armoire vieille de 40ans dont la porte s'est écroulée..

    comme tous les soirs maman s'est endormie dans le fauteuil.. ce fauteuil de ministre très inconfortable que je deteste d'ailleurs. je la regarde dormir. je pense à je ne sais quoi, à mes problemes d'argent, au financement de mes études. je sais que je ne peux plus compter sur mes parents. j'hésite. j'ai une idée en tete. tout ce qui est illégal ne fait pas forcément de mal.. oui oui il est facile de sortir du droit chemin. tellement facile.

    c'est étrange comme cette idée de manquer de fric et de ne pas pouvoir compter sur mes parents me stresse.

    déjà plusieurs week-ends que maman laisse son paquet de clopes trainer à coté d'elle.

    à chaque fois je résiste à l'envie de m'en griller une. nan c'est moche une femme qui fume. arf quelle hypocrite je suis.

    ça fait longtemps que j'ai pas retouché une clope. depuis janvier dernier je crois. je ne fume qu'une fois tous les.. oula.. 6/8 mois jamais plus de 15 clopes lors de sorties..ou de crises d'angoisse..

    une fois de temps en temps pour vider mes nerfs et me défouler..

    bref voilà.. je m'avance vers maman. je lui pique son paquet de clopes, son cendrier. je m'instale en face d'elle. je pense, je pense.. ça me stresse encore plus de voir ma mère en face de moi inactive face à mon probleme. elle dort paisiblement.. mais comment elle fait..

    j'allume ma clope. je constate que ça pue toujours autant une cigarette. je la regarde en souriant. ah maman si tu savais.. si tu savais tout.. je m'approche d'elle avec ma chaise et mon cendrier. je suis maintenant à 20 centimètres d'elle, assise en face à face. je me dis que si elle ouvre les yeux ça me semblera presque normal d'avoir une clope à la bouche. je respire à fond. je m'intoxique bien et j'avoue que ça pue mais putain ça me destresse bien.

    juste une. juste le temps qu'elle parte en fumée. puis elle ouvre les yeux. elle me regarde avec sa clope à la main. je lui souris. elle se rendort. ça c'est tout ma mère, on peut lui montrer tous les indices qu'on veut elle captera jamais l'histoire.

    pauvre de moi. je la regarde à nouveau. demain elle ne s'en souviendras meme plus. je conteste avec un simple "pff". je tourne la tete. je me lève de ma chaise. j'écrase la clope dans le cendrier plein. je pose le tout sur le mur. je constate que je pue la clope. je supporte meme pas cette odeur. direct sous la douche avec brossage de dents à 3h du mat'. papa n'est pas là il est en voyage d'affaires donc je suis libre d'errer dans le haut de la maison sans me faire engeuler parce que je dors pas. de toute façon qui en a quelque chose à foutre à part mon abruti de frero..

     


    2 commentaires
  • ça y est me suis décidée à couper les ponts avec le Bisounours

    il me dit que son immaturité n'est pas un pretexte pour couper contact

    moi rien que ça ça me semble tout à fait valable

    et dans le genre boulet y'à pas pire que lui je crois

    il m'a harcelé toute la nuit avec des messages sur mon répondeur

    meme pas envie de le rappeler pour m'expliquer avec lui

    suis fatiguée, j'ai pas envie de me prendre la tete.

    je l'avais déjà prévenu à plusieurs reprises.. maintenant c'est trop.

    tant pis pour sa gueule. je ne perds rien d'important.

    abbat les boulets !


    7 commentaires
  • ou quasiment. peut etre reportée plus tard.. ne peut rien faire sans l'accord.

    me sent un peu coupable qu'il soit triste. coupable de lui avoir donné des illusions sur le fait qu'il s'en sorte meme si j'ai fait tout mon possible pour réaliser ce projet. mais je ne peux pas continuer sans l'accord de son père. et oui, parfois les parents ne savent pas ce qui est le mieux pour leurs enfants. voilà .

    je n'ais quasiment plus aucun espoir que cette mission soit menée à terme dans les délais.


    votre commentaire