• y'à les soldes..j'ai pas un brin de sous pour acheter des fringues..maman m'ammene en courses et j'ai meme pas envie de manger pour ne pas utiliser les derniers sous qu'il me reste.

    elle m'a tendu la perche..j'ai profité de l'occasion pour lui dire ce que j'avais sur le coeur.

    - pourquoi tu prends rien?

    - parce que j'ai pas un seul sous en poche.

    - ah..bon..déjà..

    - et oui c'est dur la vie quand on doit se débrouiller seule

    - il faut apprendre à te gérer

    - si seulement j'avais des sous à gérer.. c'est pas avec les 130 euros par mois que je gagne que je peux survivre

    - ton frère me fait trop dépenser de sous

    - j'en ais rien à foutre de lui. c'est pas parce que j'ai un frère que j'existe pas. je suis là moi aussi.

    - (elle me regarde silencieusement génée)

    - et là tu culpabilises c'est ça?

    - oui

    - bin culpabilises bien parce que j'ai l'intention de me laisser mourrir de faim

    - non dis pas ça..tu veux un paquet de viande?

    - non, je prefere me laisser mourrir de faim. allez on sort.

    - (elle n'a pas su quoi repondre. il y eu un silence total après mes mots crus.)

    j'ai été vache avec elle. mais ça lui apprendra.. peut etre qu'elle n'a pas fait exprès de me dire que mon frere prenait toute la place et qu'elle préferait en clair lui passer des sous à lui pour des choses futiles mais moi ça m'a bléssé. la vangeance est un plat qui se mange froid. elle se souviendra longtemps de ce que je lui ais dit aussi je pense. bien fait. elle n'avait qu'à pas briser mon coeur. je suis livrée seule face à moi meme, ça y est c'est comme si j'étais majeure.


    1 commentaire
  • c'est quoi ce laisser aller là.. hop il est temps de se reprendre en main..

    manque de féminité.. j'vais arranger ça. bientot le coiffeur et les soldes.

    j'ai envie d'me faire belleeeee

    j'en ais marre de m'habiller large et basquettes.

    il semblerait que j'ai un peu trop déconné sur l'alimentation aussi ces derniers temps.

    j'ai fait n'importe quoi avec ma santé. pff que j'suis conne. ça va pas tout ça.

    prochains objectifs :

    - être plus féminine

    - faire régime

    - me remettre au sport

    - instaurer le retour des 5 fruits et légumes par jour

    - banir les poisons (bonbons, chocolat, gateaux et j'en passe!)

    *******************************************************************

    bonnes résolutions tenues pour le moment :

    - pas d'absentéisme

    - effort sur l'organisation et le ménage

    - éssai de ne plus rien repporter à plus tard

    - conquérir son coeur et le persuader que j'suis la femme idéale pour lui (niark)

     

    j'vais y arriver hein. j'vais devenir une tite femme presque parfaite bientot.

     


    1 commentaire
  • Avec elle le courant passe toujours bien..normal..même signe astro..même jour de naissance à quelques heures près..

    On parle..puis il arrive..il lui a apporté sa ptite trousse de toilette préférée et il a caché un sac de bonbons à l'intérieur..pour quand elle pourra manger et boire à nouveau..

    elle a faim..elle a soif..mais elle ne dit rien..elle est sous perfusion..l'aiguille lui fait mal..

    puis elle se tourne..il la prend dans ses bras..elle en a marre de rester allonger dans ce lit..de rester dans ses chambres d'hôpital hostères..depuis son enfance..

    elle fait partie d'une association pour les enfants atteints de maladies infantiles..elle a vu mourrir quelques uns de ses amis, de ses camarades de chambre..

    elle a été forte, toujours.

    elle se tourne vers lui..il la serre dans ses bras..pas assez fort à son goût..je me fais discrète..j'observe..je fais semblant de lire mon livre de psychologie..

    puis un instant son regard se perd dans le vide..il caresse ses joues..puis une larme coule..elle éssai de se retenir mais c'est plus fort qu'elle..elle verse une deuxieme larme, puis une troisieme..

    très vite il trouve moyen de la faire rire..c'est là que son "humour" est appréciable je pense..il devrait etre clown dans les hôpitaux..ça lui irait bien.

    puis on reprends la conversation..les minutes passent..

    à nouveau elle se remet à penser..ses yeux brillent..je sais qu'elle cherche à se retenir mais..elle n'y arrive plus..elle en a marre de toutes ses années à l'hôpital..elle est fatiguée..elle n'a pas dormi depuis deux jours..elle sent la maladie qui la ronge au fond d'elle...

    puis elle se remet à pleurer..une deuxieme fois..cette fois là est plus intense..je me lève pour regarder par la fenêtre..ça me fait mal de la voir pleurer, mais il est là pour la conssoler.

    tout en bas il y a deux hommes sur un banc. un SDF avec une croix autour du coup et un citadin qui attends pensif, ça doit être très grave vu l'expression de son visage. puis je remarque un homme ressemblant terriblement à..comment s'appelle t-il..Jean-Louis Aubert..

    Lui aussi il a un air grave..Les trois hommes ne sont pas venus ensembles..et pourtant ils ont sympathisé..ils se soutiennent sans se connaître, ils sont solidaires face au malheur.

    mon père m'a appelé cet aprem..puis d'un seul coup je sais pas ce qu'il s'est passé..il s'est mis à pleurer..j'ai pas compris ce qui avait déclenché ça..j'ai pas osé lui dire..il a dit qu'il me rappelerais un autre jour..

    je reste perplexe de ce manque de controle de sa part..les conditions de vie doivent être rudes au Niger..et on doit lui manquer.

    Moi aussi il me manque énormément. Je l'aime mon Papa. Il est vrai qu'on a eu des moments difficiles mais.. un père c'est un père. il s'est rattrapé depuis. j'lais pardonné.

    à part ça..contente que le courant soit revenu..j'ai passé l'une des plus longues nuits de ma vie..je crois que j'me suis presque jamais sentie aussi seule.

    et là j'me dis qu'un homme ça manque à l'appart.. il m'a téléphoné hier.. il m'plait.. je m'emballe pas..on verra bien.. peut etre que c'est encore un beau parleur.. cette fois je me méfie.. j'attends, j'attends. j'ai le temps cette fois.

    Et sinon..dernier point..j'ai trouvé ma voie professionnelle aujourd'hui.J'ai vraiment trouvé le métier qui me correspond le plus.Assistante sociale c'était du superficiel.Je veux être éducatrice spécialisée.voilà.c'est décidé.


    1 commentaire
  • "Je t'écrirai ce week end mon amour, ne t'inquiète pas pour moi, ça repart toujours, sauf la dernière fois, mais j'en suis encore loin et tu es là, alors je ne peux m'empêcher d'espérer, comme un gosse qui veut décrocher la Lune..."

     

    il m'a envoyé un mail il y a deux jours. ça fait déjà quelques mois qu'on est plus ensembles. peut-être 5/6, je ne sais pas, je ne les compte plus.

    Toujours des jolis mots de sa part.. Mais il m'a laissé trop le temps de réfléchir. Je lui ais proposé une seconde chance qu'il n'a pas saisie. Trop tard maintenant.

    J'ai tourné la page. J'ai cherché pendant deux jours comment tourner mes phrases sans le blesser.

    J'luis ais dit que si j'avais repris contact avec lui c'était juste pour que les choses soient claires des deux côtés avant de tourner la page et que je ne pense pas que notre couple durerait longtemps si nous nous remettions ensemble, que nous avions trop de différences et que je crois tout simplement que nous ne sommes pas compatibles. je lui ais dit que j'aimerais vraiment le rendre heureux mais que ce n'était pas possible, pas au détriment de mon bonheur.

    voilà.. j'ai eu le déclic semblerait-il. enfin je pense à moi et non au bonheur des autres. moi aussi j'ai le droit au bonheur.

    la vraie vie va bientôt démarrer. fini la souffrance inutile. et d'ailleurs.. son mail ne m'a fait ni chaud ni froid.************************    c'est fini    **************************


    votre commentaire
  • Merci EDF pour la panne d'électricité, c'était sympa ma ptite soirée seule dans le noir. Je crois que j'ai passé la plus longue nuit de ma vie :s

    en mode super énnervé.. je maudit EDF. grrr


    votre commentaire